Le Maître d'Hôtel Extra

27 avril 2016

UN SITE INTERNET BIEN PRATIQUE POUR VERIFIER QUE VOTRE ADRESSE « E-MAIL » N’A PAS ETE PIRATEE…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

https://haveibeenpwned.com/

have_i_been_pwned_email_piraté-640x439

27 avril 2016

1998, l’année de la coupe du monde et du début de tous nos emmerdes…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

gs_album_000000036032 francs français 1980 revers

En ce temps là, l’activité était encore au beau fixe et nous étions heureux… Oui mais voilà, le consortium du stade « 2 francs » et le traiteur « Le votre » de l’époque: version Patrick « Cigare » ou « Cigale » ont décidé de se gaver sur notre dos et ont imposé aux autres traiteurs (qui ont obtenu la concession pendant 3 ans) la vacation de 7 heures (au lieu de 6) dans les loges et le non paiement de la banlieue (la mairie de Saint-Denis étant à 11km de Paris Notre-Dame). Soit un vol caractérisé d’environ 30 €uros nets (60 €uros avec les charges) pour les MDH Extras…Seulement voilà, quand vous savez qu’au moins 220 MDH travaillent en loges lors de chaque évènement, vous faîtes le calcul 220 x 60 €uros (60 € de charges) soit 13 200 €uros volés au petit personnel, sans compter les hôtesses, la sécurité, les cuisiniers, les officier(e)s, les MDH Extras travaillant dans les espaces (le chorum, les colonnades, la tribune présidentielle, la tribune officielle, la presse, les petits salons…) qui sont en vacation de 6 heures mais qui ne touchent pas la banlieue. Le préjudice peut grimper jusqu’à 25 000 €uros par évènement… Hélas, à cause du consortium du stade « 2 francs », les conditions de travail et les tarifs de maisons de renom se sont dégradées… Dès lors, en 1998, la France a bien été championne du monde de football, mais, hélas, le consortium, lui, n’a pas du tout été un champion du monde des bonnes manières et du respect, mais plutôt l’initiateur d’une destruction programmée du métier de Maître d’Hôtel Extra… En conclusion, bosser de nos jours au stade 2 francs, c’est un peu comme « se faire sodomiser… »

27 avril 2016

« Lettre ouverte aux commerciaux/commerciales des traiteurs Franciliens… »

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

Mes cher(e)s collègues « MDH Extras », comme vous le constatez hélas, de + en + souvent, sur les réceptions, des commercia(les)ux ne daignent même pas venir vous voir pour « simplement » vous dire bonjour…

En ce qui me concerne, quand j’étais plus jeune, j’ai reçu (selon moi) une bonne éducation de mes parents et c’est dans ce sens qu’ils m’ont appris à dire « bonjour » aux personnes que je rencontrais.

Pour en revenir à notre métier, l’interaction entre le MDH Extra et le commercial est fondamentale afin d’optimiser la réception, en effet, les 2 se doivent d’échanger leurs points de vue afin d’en tirer la quintessence dans l’organisation de l’évènement par rapport à un lieu donné (salle des fêtes, salon de réceptions, local dans une entreprise…)

Or, hélas, bien souvent, il n’en est rien, en effet, le commercial « tiré à quatre épingles », se gargarise devant sa cliente, « fait le coq » tout en méprisant le MDH Extra.

C’est à se demander si le commercial n’aurait pas quelque chose à cacher à l’Extra…

…Comme par exemple, tout l’argent facturé à la cliente, dont une partie devrait revenir tout naturellement à l’extra (primes, banlieue, heures sup…) et que le commercial n’hésite pas à détourner sans scrupules au profit de son traiteur et de sa prime de fin d’année…

Il est regrettable qu’aucun commercial de traiteurs n’ait travaillé en tant que MDH Extra auparavant car c’est la meilleure façon de comprendre les spécificités de notre métier et de pouvoir les expliquer par la suite aux clients (mise en place à prévoir, besoins en matériels, gestion de l’espace, prévoir le personnel en conséquence selon les difficultés de la réception, prévoir un repas pour le personnel…).

De + les relations de travail entre commerciaux et MDH Extras seraient excellentes et il n’y aurait pas ce rapport de forces « dominants/dominés »…

« Nan mais allô quoi », mesdames et messieurs les commercia(les)ux, nous les MDH Extras, nous ne sommes pas vos esclaves, mais vos interlocuteurs privilégié(e)s et nous pourrions travailler ensemble, en bonne intelligence enfin si vous daigneriez le comprendre…

24 avril 2016

Puis, pour vous informer en particulier sur le thème de « la restauration »: voici, ci-dessous, le site internet de « Néo-restauration »

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

http://www.neorestauration.com/

 

logosite

24 avril 2016

Pour vous informer sur la profession, il existe un site intéressant: le site internet du magazine « l’Hôtellerie »…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

http://www.lhotellerie-restauration.fr/

HOTELLERIE_RESTAURATION_LOGO

24 avril 2016

Parlons « vacances », cher(e)s collègues…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

391c516ea43aa4b6ce06b797a940b50e

Comme bon nombre de Français(es), vous allez réserver vos vacances sur internet et comme souvent, vous allez utiliser un site Américain bien connu et bien pratique « BOOKING.COM ».

Seulement voilà, non seulement cette société ne paye quasiment pas d’impôts en France, mais elle empoche au passage 16% de commission sur chaque réservation…

Dès lors, comment contourner BOOKING, me direz-vous ?

L’année dernière, je me suis rendu dans le Limousin pour quelques jours et j’ai utilisé le site BOOKING pour choisir un établissement Hôtelier.

J’ai noté le nom de l’hôtel, puis, j’ai tapé le nom sur GOOGLE.

Et là, « bingo », je suis allé sur le site internet de l’hôtel, j’ai contacté directement l’Hôtelier par téléphone et j’ai réservé ma chambre…

Alors, oui, ça m’a pris 10 minutes de + qu’en réservant directement sur BOOKING, mais non seulement, j’ai payé le même prix, mais en + j’ai pu m’entretenir avec l’Hôtelier qui a pu me conseiller.

Au passage, sur une chambre au tarif de 70 €uros, j’ai fait gagner à l’Hôtelier 11,20 €uros de + que si j’étais passé par BOOKING.

Avec cette somme, l’hôtelier dépensera cet argent en France et en fera bénéficier à l’Economie du Limousin alors que si j’étais passé par BOOKING, les 11,20 €uros filaient en direction d’un paradis fiscal…

Lors de mon séjour, j’ai fait part à l’Hôtelier, de mon geste militant en sa faveur, il en était ravi et du reste il m’a mieux reçu car il a compris que je le respectais et que je comprenais ses difficultés par rapport à la toute puissance de BOOKING…

Enfin, je lui ai soumis l’idée de prévenir tous ces clients fidèles de passer directement par son site et de contourner ainsi BOOKING afin qu’il puisse vivre + décemment et qu’il en fasse profiter sa famille.

L’hôtel ayant 5 chambre, si l’on se base au maximum sur 300 nuitées par an (10 mois d’ouverture) soit 11,20 €uros de commission x (300 nuitées x 5 chambres) soit 11,20 x 1 500 = 16 800 €uros.

Cet Hôtelier peut réaliser jusqu’à 16 800 €uros de chiffre d’affaires en + chaque année si la clientèle joue le jeu…

En tant que client, vous n’y gagnez peut-être pas grand chose, mais grâce à cette action, vous contribuez à la relance de l’Economie Française et vous diminuez le poids des intermédaires…

21 avril 2016

Merci à vous pour votre soutien ainsi que pour votre fidélité !

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

smiley-clapping

21 avril 2016

Nos 1ers MDH de maisons doivent être des modèles…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

En effet, ils doivent montrer l’exemple à leur brigade et la défendre en cas de soucis (irrégularités de paiements, malentendus avec des clients…). Aussi, ils doivent être irréprochables, à la fois, face au client et à la fois, face à leur patron, dans l’expression, dans la présentation, dans le comportement et dans le professionnalisme. Or depuis la fin des années 90, un certain nombre de collègues arrivistes et avides d’argent se sont crus tout permis…Des personnes sans éducation, sans respect, sans professionnalisme, bref sans la moindre déontologie. Ainsi, ils ont négocié pour eux-mêmes de supers tarifs, en revanche, pour les autres, c’est la désillusion avec des tarifs « low cost », 3 tarifs pour le même travail, le non-respect  des banlieues, de la vacation de 6 heures, des heures « complémentaires de jour » au lieu des « heures supplémentaires de jour », des « heures de nuit » au rabais, des « doubles vacations »…Aucune négociation ou très peu, pour l’obtention d’augmentations de salaire avec la direction des traiteurs pendant des années alors que l’inflation depuis 2002 (avec l’arrivée de l’€uro) a fait des ravages comme nous le savons, hélas…

15 avril 2016

« En Juin, ça sera la saison…des « pétards »"

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

19.1.33-2

Comme chaque année, au mois de Juin, certains 1ers de maisons « pris à la gorge » retrouvent « comme par magie » votre numéro de téléphone alors que tout le reste de l’année, vous n’existez pas…Peu importe, si vous êtes dans « la merde » financièrement…Ils s’en foutent royalement « pardi »…Vous comprenez, « vous êtes trop vieux », vous êtes trop gros », vous n’entrez plus dans les standards discriminatoires de « 1933″ de la maison (jeunes, beaux, sveltes et blonds aux yeux bleus…). « N’est-ce pas » ? Comme dirait l’autre vieux borgne…Mais rassurez-vous, vous êtes encore libres et vous pouvez être fiers de les envoyer se faire foutre !!! En effet, le jeudi 23 Juin 2016, « vous ne serez ni vieux ni gros » quand ils auront besoin de 50 maîtres d’hôtel et qu’il y aura du boulot à chier dans toute la capitale (Euro 2016…). C’est à ce moment là que vous serez en position de force pour vous diriger vers les maisons qui rémunèrent le + et donc celles qui vous respectent en tant Monsieur « Durand/Dupont », Maître d’Hôtel Extra et non comme un vulgaire « loufiat numéro 350 sur la liste »…

15 avril 2016

Va t’on continuer encore longtemps à nous prendre pour des abrutis..?

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

c-est-quoi-un-abruti-7-18583390

Comme vous le savez, certaines maisons se permettent de nous baisser nos salaires en justifiant cela par la crise, la concurrence des traiteurs et des clients toujours + économes…Le problème, c’est que vous, cher(e)s collègues quand vous faîtes vos courses, quand vous payez votre bail, vous partez en vacances ou vous dînez au restaurant…On ne vous fait pas de prix !!! Aussi, comme vous le constatez, nous travaillons de moins en moins d’années en années donc nous perdons du pouvoir d’achat. Dès lors, avec des baisses de salaires et toujours moins de vacations, nous subissons ainsi « la double pénétration »…

123

Rodisland |
NEOBUX |
E.C World |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comment trader le forex
| Enrichissement
| Financement et credit-Offre...