Le Maître d'Hôtel Extra

28 mars 2016

Merci à toutes et à tous, déja 155 visites en 1 journée, ça buzz !

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé
28 mars 2016

Les salariés de Mac Donald’s réclament 13 €uros de l’heure…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

http://www.20minutes.fr/paris/1812535-20160323-paris-salaries-mcdonald-reclament-13-euros-heure

photo_95091760_1

28 mars 2016

ça bouge en Californie pour les travailleurs pauvres !

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

5f87c9bcd1

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/03/28/accord-sur-le-salaire-minimum-en-californie_4891123_3234.html

 

28 mars 2016

Je vous recommande un site internet intéressant pour différencier le salaire brut du salaire net…Ca sert toujours!

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

http://www.salairebrutnet.fr/

salaire-brut-net

28 mars 2016

Pour vos dossiers aux prud’hommes, demandez Mr Claude LEVY (de la CGT), c’est le + expérimenté et son bureau est situé au rez de chaussée de l’hôtel « Ayat » Paris Etoile » près des ascenseurs (standard téléphonique de l’hôtel…)

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

dsc_0022_1

http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/11/24/claude-levy-le-militant-cegetiste-qui-derange-les-patrons-d-hotels-et-la-cgt_4528577_1698637.html

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/02/22/grand-menage-autour-du-syndicat-cgt-de-la-proprete-en-ile-de-france_4869497_823448.html

http://uscommerceparis.free.fr/

28 mars 2016

La discrimination au travail, « c’est pas joli joli »

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

Discrimination-dans-le-monde-du-travail20304172

fat waiter-close1

Hélas, notre profession est gangrénée par des directives inadmissibles comme la discrimination.

En effet, tout le monde n’a pas la chance d’être beau comme l’acteur Américain Brad Pitt ou encore belle comme Miss France 2016 pour nos collègues de la gente féminine.

Nous sommes parfois grands, petits, gros, minces, chauves, « vilains », avec des toques, portant des lunettes…

Et nous l’avons pas du tout choisi !

Certes, la présentation du Maître d’Hôtel est très importante, afin de véhiculer une image positive, saine voire jeune, mais ce n’est pas là, l’essentiel.

En effet, l’accueil, le sourire, la ponctualité, la discrétion, la rigueur, la courtoisie, la réactivité, le professionnalisme et la tenue sont également des éléments primordiaux.

Faut-il rappeler qu’une vacation dure le + souvent pas plus de 6 heures, c’est bien entendu un évènement éphémère. 

Aussi, la priorité pour la cliente, c’est avant tout le bon déroulement de sa réception !

Je m’explique, en effet, si l’on prend l’exemple d’un restaurant qui est ouvert environ 270 jours par an, on peut tout à fait comprendre le restaurateur qui exige d’avoir des serveurs minces afin qu’ils puissent passer entre les tables dans une salle exigüe et qu’ils ne transpirent pas à grosses gouttes devant les clients.

Bien évidemment, ce sont 2 métiers différents puisque le 1er est éphémère alors que le second est intemporel.

Au niveau des traiteurs organisateurs de réceptions par exemple, certains dirigeants (notamment dans les grands groupes) n’hésitent pas à prétexter vouloir du personnel jeune soit disant pour véhiculer seulement une image dynamique, dans l’air du temps, alors que la réalité est moins rose.

En effet, c’est l’arbre qui cache la forêt. Ainsi, avoir du personnel jeune, c’est s’assurer qu’une majeure partie ne connaît pas ou peu les tarifs et leurs droits dans la profession. 

A la fois, + malléables, + manipulables, + endurants que les anciens, les jeunes sont aussi forcément moins exigeants et moins regardants sur les tarifs des vacations puisqu’ils travaillent souvent + tout au long de l’année que les anciens.

Mais, n’oublions pas que ce sont nos anciens qui transmettent les précieux savoirs et les techniques aux jeunes et l’interaction générationnelle est capitale.

Alors, je vous le dis, n’allons-nous pas tout droit à notre perte, en laissant ces abus proliférer ?

C’est sur cette interrogation que je vous souhaîte à toutes et à tous une bonne semaine !

 

 

 

 

28 mars 2016

Chers collègues Maîtres d’Hôtel Extras, notre intérêt est commun !

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

Fraternité

J’ai décidé de créer ce blog dans votre intérêt, en effet, comme vous le savez, hélas, nous sommes sous représenté(e)s et peu défendu(e)s…

Ainsi, quel que soit l’employeur, vous êtes livré(e)s à vous même au niveau des tarifs.

On peut dire que c’est « la jungle » et certains traiteurs se permettent de ne pas respecter la loi.

Voici donc la liste de toutes les injustices que nous subissons depuis des années…

- L’arnaque à la vacation de 7 heures ou + au lieu de la vacation de 6 heures (repas compris) qui est la référence du métier. Ainsi, l’employeur vous compte une heure de repas pour ne pas vous payer l’heure supplémentaire.

- La « fameuse » vacation de 4 heures parce que vous comprenez « la réception ne dure pas longtemps » et puis « le budget est serré » alors « on en profite pour vous sucrer par ci par là, votre bien maigre salaire… ». Au fait, désolé, »le tube de vaseline n’est pas fourni avec la prestation » !

- L’arnaque de la « double vacation » de 6 heures pour le MDH (soit 2 vacations sèches dans son portefeuille), alors que le traiteur la facture au client 1 vac. de 6 heures + 6 heures supplémentaires de jour. « Et vas-y je t’enfume… »

- L’arnaque à la banlieue non payée lorsque vous travaillez à l’extérieur de Paris (« intra muros ») alors qu’elle est facturée au client.

- Le repas du personnel (sur les réceptions) parfois non prévu par le traiteur alors que l’on restaure les convives…

- La prime de dimanche non payée au Maître d’Hôtel alors qu’elle est facturée au client. Je rappelle que le dimanche est un jour férié, donc le montant de la vacation doit être majoré…

- Des Heures complémentaires moins bien rémunérées que les heures supplémentaires majorées à partir de 6 heures de travail…

- Absence de prime de veste noire/smoking ou autres tenues particulières (exemple: soirées déguisées…)

- Absence d’intéressement au chiffre d’affaires au delà de 500 heures par an (pour les sociétés de + de 50 salariés)

- Absence de prime de prise de camion pour la livraison

- Absence de mutuelle

- Absence de contrat de travail

- Absence de prime de chef au delà de 3 MDH

- Au lieu de 2 contrats de travail prévus par la loi, c’est à dire 1 contrat pour l’employeur et 1 contrat pour le salarié, bien souvent hélas, il n’y a qu’1 seul contrat de travail gardé par l’employeur…

- 1 contrat de travail incomplet sans les tarifs, sans les primes…

- 1 encart « Extra » au bas du contrat signé par l’employeur au lieu d’être signé par vous « MDH Extra »

- L’arnaque au dépannage (exemple: la vacation démarre à 10h00 et se termine à 17h00 (soit 1 vacation + 1 heure supplémentaire). L’employeur vous téléphone dans la matinée, vous arrivez pour dépanner à 11h00, vous terminez votre travail à 17h00 et sur le contrat, on vous note une vacation sèche de 6 heures alors que le traiteur a facturé 7 heures au client. Vous vous faîtes donc voler 1 heure supplémentaire qui peut se chiffrer jusqu’à 30 €uros nets.

- L’arnaque aux « tarifs » chez certains traiteurs de renom. (par exemple: tarif « serveur » ou tarif 1, 2 ou 3). Ainsi, vous êtes moins rémunéré(e)s que la 1ère équipe du traiteur alors que vous faîtes le même travail avec le même niveau d’exigences (niveau 4 « Maître d’Hôtel ») et le pire dans cette escroquerie, c’est que le client paye tout le personnel plein pot dans son devis (sans distinction) !

- Les baisses de tarifs sont totalement illégales au regard de la loi.

- Un élément qui hélas a quasiment disparu des « us et coutumes » de notre profession, c’est « le partage de la vacation de l’employé absent », en effet, les collègues présents sur la réception effectuent un travail supplémentaire du fait de l’absence d’un ou de plusieurs collègues et hélas, leur paye n’est pas majorée alors que le client a payé pour la totalité des employés présents ou pas…La suite, on la connaît, le traiteur ne se fait pas prier pour encaisser cette somme qui aurait dû être perçue à juste titre par les employés présents…

- Pas de majoration ou de prime pour un dépannage le matin ou le soir-même, alors que c’est une contrainte d’être contacté à la dernière minute et de se déplacer au pied levé…

- Les payes qui arrivent au domicile après le 15 du mois suivant. Voilà encore une subtilité de notre « beau métier… »

- « La non augmentation du tarif de la vacation pendant des années »: voici encore un triste exemple d’injustice. En effet, il y a une inflation des prix à la consommation d’années en années, alors que le Maître d’Hôtel, lui, est rarement augmenté alors qu’il fait son travail consciencieusement.

Le triste exemple de certaines maisons prestigieuses qui n’ont pas augmenté la rémunération de leurs salariés vacataires depuis 15 ans et + vient renforcer ce constat édifiant…

Dès lors, il n’y a quasiment plus hélas de considération dans ce métier !

Comme vous le voyez, toutes ces sommes non payées représentent des sommes colossales à la fin de l’année et naturellement c’est vous qui en pâtissez…

Avec ces sommes non rétribuées, vous auriez pu aller au spectacle, au restaurant, en vacances, payer votre essence, offrir des cadeaux à vos proches, faire des travaux, acheter un téléviseur, en somme, vous auriez pu en faire bénéficier à l’économie Française qui en a bien besoin…

Alors, me direz-vous: vous avez des crédits, une famille, vous n’osez pas vous plaindre…

Je comprends et respecte votre argument, cependant, sachez que si vous acceptez ces conditions, vous donnez raison à ces employeurs « hors la loi » !

Enfin, je vous incite à cliquer sur le lien suivant (le site internet de la Société Française des Maîtres d’Hôtel (S.F.M.H.E.), en effet, c’est le tarif officiel de la profession et vous pouvez comprendre aisément que vous perdez des sommes importantes tout au long de l’année par rapport à ce tarif officiel…

http://www.sfmhe-paris.fr/

Vous pouvez vous amuser à comparer le différentiel entre ce que vous touchez pour chaque vacation et ce que vous devriez toucher en réalité…

Car ne l’oubliez jamais, vous êtes prestataire donc vous ne coutez rien au traiteur, en effet, celui-ci vous fait travailler que quand il a besoin de vous et au final, le client, lui, paye toujours plein pot !

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne semaine et à très vite pour continuer à défendre vos intérêts!

 

Cordialement


 

 

1...4344454647

Rodisland |
NEOBUX |
E.C World |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comment trader le forex
| Enrichissement
| Financement et credit-Offre...