Le Maître d'Hôtel Extra

  • Accueil
  • > Recherche : image plaisir
5 juin 2016

La notion de « plaisir » dans le travail…

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

plaisir

Il est primordial de se rendre au travail avec joie et de travailler dans de bonnes conditions, en effet, il est insupportable d’avoir une boule au ventre lors d’une prestation…

L’équipe de travail a également son importance, en effet, si vous ne connaissez personne ou qu’il y a des collègues que vous ne pouvez pas voir en peinture, il va falloir hélas vous y faire…

Il est super important d’avoir du plaisir dans son travail car les collègues, la cliente, la commerciale (si elle se déplace sur l’affaire) le ressentent…

D’autre part, lors de l’évènement, la cliente remarquera dans l’attitude des Maîtres d’Hôtel Extra, s’ils sont contents ou non d’être présents sur la réception…

28 mai 2016

« La journée ordinaire d’un garenne à Garros… »

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

lapin

13315551_798543843579640_6701761016147018107_n

13332792_1289238774422820_3412781764812760066_n

Départ à 08h00 dans les transports en commun bondés…

08h40, 500 mètres à pied sous la flotte jusqu’à l’entrée…

09h00, début d’une mise en place interminable, il flotte

11h30, repas dégueulasse (durée 30 minutes au lieu d’1 heure prévue).

Seulement 2 tables sont installées pour 50 MDH…

Les commerciaux sont antipathiques (pas de bonjour, en + certains se permettent de faire des réflexions)…

12h30 service sous la flotte de 25 couverts, boissons uniquement sur guéridon et non sur table donc service des eaux plates et gazeuses + vins blanc et rouge au client, puis stress pendant l’envoi du plat chaud…

15h00, on renouvelle des couverts pour les clients retardataires…

16h00, signature du contrat pour 95 €uros bruts (2ème tarif)  alors que le 1er tarif brigade est à 107 €uros bruts pour le même travail…

7 heures de présence, c’est interminable pour un service à la con…

Le traiteur de renom facture le MDH Extra environ 350 €uros au client

Il est ou le plaisir de travailler dans de telles conditions..?

Ne pourrait-on pas dire que cette vacation est belle et bien une punition?

« Elle est pas belle l’entubade »..?

5 mai 2016

Faut-il être un « athlète de haut niveau » ou encore un « déménageur » pour devenir un Maître d’Hôtel Extra…?

Publié par lemaitredhotelextra dans Non classé

del-7216 demenageur

En effet, la tendance générale, c’est « on taille dans les effectifs… ». Par exemple, chez un particulier d’un « quartier très difficile » du 16ème arrondissement de Paris ou la cliente invite 60 personnes chez elle sous forme d’un buffet. 2 MDH prévus à 18h00, arrivée des clients à 20h00. Pas de cuisinier, une femme de ménage/plongeuse qui travaille à 3km/heure quand ce ne sont pas « les fameux bénévoles qu’on attend toujours… ». L’appartement vaut + d’1 000 000 €uros, mais comme par hasard, il n’y a pas d’argent pour le service…Récapitulons: il faut préparer le buffet apéritif + la mise en place de 60 couverts et dresser les produits d’un « traiteur de luxe » sur assiette…Au passage, il y en a pour + cher en nourriture qu’en MDH…Dans un exemple de prestation comme celui-ci, on ne peut vraiment pas parler de « plaisir au travail », mais plutôt d’un véritable traquenard…Il serait préférable de passer cette soirée avec sa chère et tendre et ses enfants ou encore tout seul devant sa télé…En somme ce métier peut devenir hélas, une véritable punition et une grosse arnaque, en effet, pour 60 personnes en buffet, il aurait fallu au moins 4 MDH Extra et 1 cuisinier soit 5 personnes et au final, ils ne sont plus que 2… »Heureusement que Madame est généreuse et qu’elle offre « un oignon » du potager… »

« Bonne Ascension » à toutes et à tous !

 

Rodisland |
NEOBUX |
E.C World |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comment trader le forex
| Enrichissement
| Financement et credit-Offre...